• L'Europe au Vert

Territoires européens face à la neutralité carbone : l’exemple d’Ajaccio

La diversité et les spécificités de chacun des territoires européens font que l’atteinte de l’objectif de neutralité carbone et l’efficience des actions d’adaptation et de résilience ne pourront se produire que dans le cadre d’une coopération entre acteurs et territoires au-delà de leurs périmètres de suivi et d’action directe. Le partage de bonnes pratiques, l’expérimentation de solutions bas-carbone et d’adaptation sont d’autant d’initiatives mises en avant dans les coopérations entre territoires. C’est dans ce cadre que s’inscrit l’action climatique de la Ville d’Ajaccio.


Par Guillaume Bonnentien

Expert villes, territoires et infrastructures durables, EcoAct.


10/09/2020

Pointe de la Parata. Plan d'aménagement et de sauvegarde, projet INTENSE3. ©Laukev

Ajaccio un territoire engagé


La ville d’Ajaccio est engagée dans une démarche de développement durable qui vise à adapter la zone urbaine d’Ajaccio aux changements climatiques et à lutter contre ces changements, ainsi qu’à assurer la transition énergétique, et enfin, à contribuer aux objectifs fixés par l’Union européenne en matière de climat et d’énergie.


En novembre 2017, la ville d’Ajaccio a officiellement signé l’acte d’adhésion à la Convention des Maires pour le climat et l’énergie. Ainsi, la ville s’engage à mettre en œuvre sur son territoire, les objectifs fixés par l’Union européenne en matière de climat et d’énergie, à l’horizon 2030, à savoir :

  • Une réduction des émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40 % ;

  • L’atteinte d’une part d’au moins 27 % d’énergies renouvelables dans la consommation énergétique ;

  • Une réduction d’au moins 27 % des consommations énergétiques.

L’ensemble des signataires de la convention (dont la ville d’Ajaccio) s’engage à adopter une vision commune d’un avenir durable, qui pourra être atteint par le biais des trois moyens suivants :

  • Accélérer la décarbonation de leurs territoires ;

  • Renforcer leur capacité à s’adapter aux effets inévitables du changement climatique

  • Permettre à leurs citoyens d’accéder à une énergie sûre, durable et abordable.

Pour Ajaccio, cette signature s’inscrit dans le cadre du projet européen ADAPT « Aider à l'adaptation aux changements climatiques des systèmes urbains de l'espace transfrontalier ». Elle permet d’encadrer, de formaliser, et de donner du relief aux actions menées grâce à ce projet, qui satisfont - en tout point - les engagements de cette convention. Parmi les actions entreprises, peuvent être citées l'élaboration du profil climatique et le plan local d’adaptation au changement climatique d’Ajaccio – réalisés par EcoAct. Ces actions ont permis d’améliorer la connaissance des risques climatiques actuels et futurs, de structurer et de renforcer la capacité du territoire d’Ajaccio à s’adapter aux effets inévitables du changement climatique.


Par ailleurs, la ville d’Ajaccio participe également aux projets transfrontaliers « PROTERINA 3 » et « INTENSE », mis en œuvre dans le cadre du programme France - Italie Maritime. Ces projets ont vocation à anticiper, à limiter, mais également à adapter la zone urbaine d’Ajaccio aux effets du changement climatique, tels que les inondations causées par des pluies violentes et soudaines.


Dans ce cadre, la Ville d’Ajaccio et ses partenaires ont mis en place plusieurs actions d’adaptation, dont :

  • Les travaux hydrauliques réalisés sur différents quartiers de la ville, afin de lutter contre les risques d’inondation.

  • La réalisation d’infrastructures vertes de type « bassin de rétention » afin d’assurer une réponse effective à la problématique de gestion d’eau pluviale dans différents quartiers de la ville. Ainsi, les eaux et les pluies centennales s’écoulent vers des zones arborées en direction de l’exutoire aval, ce qui favorise fortement la protection des lieux habités et, par conséquent, des populations.

  • L’aménagement de sites emblématiques (site de la Parata) qui a contribué à la préservation de la biodiversité ainsi qu’à une diversification de l’offre touristique respectueuse de l’environnement vers un tourisme durable et un allongement de la saisonnalité.

  • La réalisation d’actions de sensibilisation au risque d’inondation auprès des scolaires au travers d’ateliers et de diffusion de supports et à l’ensemble des risques impactant la commune, auprès de la population ajaccienne (diffusion du DICRIM, document d'information communal sur les risques majeurs, sur site internet et réseaux sociaux).

1 https://www.covenantofmayors.eu/

2 https://eco-act.com/fr/

3 « PROTERINA 3 », mais également « ADAPT », ont vocation à améliorer la capacité des institutions publiques à prévenir et à gérer, de façon conjointe, certains risques spécifiques de l’aire de coopération provenant du changement climatique (risque hydrologique, en particulier en relation avec les inondations).

4 « INTENSE » permet de définir et d’assurer une gestion intégrée d’un système d’itinéraires touristiques durable et transversal, valorisant les zones naturelles protégées ainsi que le patrimoine culturel et archéologique du territoire transfrontalier, notamment par la promotion touristique du cyclisme et de la randonnée. Le développement d’un itinéraire cyclable culturel sur le territoire d’Ajaccio sera ainsi intégré à un itinéraire touristique de dimension européenne, qui tient compte de la mobilité douce et de l’intermodalité et qui représente un facteur de croissance socio-économique, pour l’ensemble de la zone géographique du programme maritime.


Le projet « ADAPT » dans le cadre de la coopération territoriale européenne (INTERREG)


La coopération territoriale européenne (CTE), mieux connue sous le nom d'INTERREG, est l'un des leviers de la politique de cohésion et fournit un cadre pour la mise en œuvre d'actions conjointes entre acteurs nationaux, régionaux et locaux des États membres dans les domaines du développement urbain, rural et côtier, du développement économique et de la gestion de l’environnement. Les actions en faveur du climat s’inscrivent donc pleinement au cœur du programme.



Soutenu financièrement par le Fonds européen de développement régional (FEDER), le programme INTERREG s'articule autour de trois volets de coopération : transfrontalière, transnationale et interrégionale.


Cinq périodes de programmation se sont succédé dont l’actuelle : INTERREG V (2014-2020). Sur les 351,8 milliards d’euros de la politique de cohésion destinés aux régions et villes d’Europe sur la période 2014-2020, près de 8,9 milliards d’euros sont alloués à la coopération territoriale européenne, dont 3 milliards d’euros pour les 23 programmes impliquant la France, parmi lesquels on retrouve le Programme Interreg Italie-France Maritime 2014-2020 et le projet « ADAPT ».


Porté par l'association nationale des communes italiennes de Toscane (ANCI Toscana) et par 13 partenaires dont la Ville d’Ajaccio, le projet « ADAPT » vise à prévenir et à réduire les risques climat, en particulier les inondations urbaines causées par des pluies soudaines et intenses. Un phénomène de plus en plus fréquent du fait du réchauffement climatique et d’une imperméabilisation excessive des sols des zones urbaines. Il est doté d’un financement de 3,79 millions d’euros, dont 3,22 provenant du FEDER. Étalé sur une période de 36 mois, il comporte notamment une série de 14 expérimentations locales telles que la mise en place d’infrastructures drainantes.


CLIN D'OEIL : Manchester, pionnier européen du budget carbone des villes


En 2019, Manchester a décidé de devenir une ville « zéro carbone » d’ici à 2038. Il s’agit pour la ville de limiter ses émissions de GES à 15 millions de tonnes d’équivalent de CO2 entre 2018 et 2100, avec un «budget carbone » établi à partir de données scientifiques, dans le respect de l’accord de Paris. Manchester doit réduire de moitié ses émissions entre 2018 et 2022, soit une réduction de 13 % par an. La ville s’attaque non seulement à ses propres émissions, mais aussi aux émissions de GES liées à la consommation et au trafic aérien. Un rapport annuel montrera si elle tient le cap ou non.






​Inscrivez-vous pour ne pas manquer nos actus
  • Icône Twitter blanc
  • Blanc LinkedIn Icône
  • Icône Instagram blanc

© 2020 EUROCOM - L'Europe au vert